Technologie

techno1-200pxtechno2-200px

Le secteur Technologie des denrées alimentaires est issu de la scission de la chaire Hygiène et technologie des denrées alimentaires d’origine animale réalisée en 1992. L’autre secteur issu de cette scission est l’Hygiène et inspection des denrées alimentaires.

Les enseignements portant sur la Technologie des denrées alimentaires, comme les autres enseignements liés aux Sciences des denrées alimentaires, ont été modifiés à plusieurs reprises depuis 1992 au fur et à mesure des évolutions du programme des cours. Au début des années 2000, les enseignements de 2ème cycle, donnés exclusivement en dernière année, ont été déplacés en 1er et 2ème master afin de sensibiliser plus tôt les futurs vétérinaires à l’importance de la qualité et de la sécurité sanitaire des aliments et au rôle primordial qu’ils joueront dans la gestion de la santé publique. Cette tendance s’est poursuivie en 2008 par l’introduction d’un cours d’initiation à la santé publique vétérinaire dès le 2ème baccalauréat, dont la coordination a été confiée au département. Ce cours permet de mettre en évidence la multidisciplinarité de ce domaine. Le secteur Technologie est par ailleurs impliqué dans l’organisation du master complémentaire en médecine vétérinaire spécialisée dont l’option santé publique vétérinaire / sciences des aliments permet au vétérinaire d’acquérir des compétences approfondies lui ouvrant de nombreux débouchés dans le secteur agro-alimentaire au sens large. Cette formation s’inscrit dans la continuité de la « licence en hygiène et technologie » créée en 1976, elle aussi remaniée à plusieurs reprises pour répondre à l’évolution spectaculaire de la science et des besoins de la société.

Depuis 1992, le laboratoire de Technologie consacre principalement ses activités de recherche à l'étude des qualités organoleptiques, technologiques et nutritionnelles des viandes fraîches (bovine et porcine surtout), et au développement de méthodes de prédiction de ces qualités. Sa collaboration a été sollicitée pour de nombreux programmes de recherche en production animale, visant à étudier l’influence des facteurs de production (nutrition, génétique, mode l’élevage) sur la qualité des produits. Depuis 2008, il est promoteur ou partenaire de plusieurs projets de recherche situés en aval de la production primaire et visant à étudier l’aptitude à la conservation de la viande et des produits de viande et à l’optimaliser par la maîtrise de la réfrigération et du conditionnement sous atmosphère modifiée, voire par l’utilisation d’extraits végétaux présentant un effet antioxydant et/ou antimicrobien et constituant une alternative aux additifs alimentaires utilisés comme conservateurs. L’unité expérimentale de production alimentaire mise à la disposition du département en 2010 permet de reproduire les conditions de production et de conservation de la viande fraîche, des préparations de viande et des produits à base de viande et d’étudier les mécanismes physico-chimiques et microbiologiques responsables de leur vieillissement.

Contact(s) : Departement des Sciences des Denrées alimentaires Université de Liège Faculté de Médecine vétérinaire Boulevard de Colonster, 20, Bât. B43b B-4000 Liège (Sart-Tilman) Belgique
Antoine Clinquart
AC photo 120324-200px
E-mail : Antoine Clinquart
Tel : 04/366 40 48 (40 40)

Version imprimable Page mise à jour le 17/10/2014